C'est la rentrée !



Toutes les écoles publiques spinaliennes ont officiellement fait leur rentrée ce lundi 2 septembre à 8h30. Cette rentrée scolaire 2019-2020 est marquée par plusieurs nouveautés : le dédoublement de classes de Grande Section, la mise en place de l’espace numérique de travail (ENT) et l’opération « petit-déjeuner à l’école ».

         Dédoublement des classes de Grande Section en REP+ :

Après le dédoublement des  classes de CP et CE1 aux deux précédentes rentrées dans les écoles élémentaires Jean Macé et Louis Pergaud situées en réseaux d’éducation prioritaire, l’école maternelle Pergaud se voit dotée d’une implantation de poste pour le dédoublement des classes en Grande Section. 

         L’Espace Numérique de Travail (ENT)

Toutes les écoles publiques spinaliennes sont équipées d’un Espace Numérique de Travail (ENT) à cette rentrée de septembre 2019. Cet outil informatique offre aux élèves, à leurs familles et aux enseignants un espace sécurisé d’échanges par Internet qui rassemble à la fois un cahier de texte, une messagerie, une médiathèque, un carnet de liaison, et des blogs pour partager les travaux et les activités des classes. Mis en place par la Ville d’Epinal avec l’aide de la Direction des services départementaux de l’Education nationale, l’ENT peut être comparé à un « facebook des familles ».

Celui qui équipe les écoles élémentaires et les groupes scolaires d’Epinal permet d’accéder de manière illimitée aux ressources numériques de 500 éditeurs partenaires de l’application. Les écoles maternelles, quant à elles, sont dotées d’un abonnement classique adapté à leurs besoins. La mise en place de l’ENT ne pose pas de problèmes majeurs en terme d’équipement et de matériel puisque les écoles spinaliennes sont déjà bien équipées avec la fibre, des ordinateurs fixes et/ou portables, des tablettes et des vidéoprojecteurs.

L’ENT établit aussi un lien vers le portail famille de la Ville d’Epinal. Le lancement officiel de l’ENT à Epinal est prévu courant septembre. 

         Les petits-déjeuners gratuits à l’école

Ce dispositif doit participer à la réduction des inégalités alimentaires pour le 1er repas de la journée. Un laitage, des tartines beurrées et un fruit seront servis aux enfants à l’arrivée à l’école à 8h30, 1 fois par semaine dans un premier temps. Ces aliments choisis pour limiter l’apport quotidien en sucres dans l’alimentation infantile sont destinés à favoriser l’éducation alimentaire. Les « petits-déjeuners gratuits à l’école » répondent à une initiative de l’Education Nationale qui accompagne la Ville d’Epinal, précurseur dans le département, pour la mettre en place. Les écoles maternelles concernées sont celles situées en Réseau d’Education Prioritaire, l’école maternelle Pergaud et l’école maternelle Epinettes/Jean Macé, soit environ 270 enfants. 

          L’abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire à trois ans

Cette mesure est un point central de la loi « Pour une école de la confiance ». A Epinal, cette mesure n’a pas un impact significatif sur les effectifs. On estime à une vingtaine le nombre d’enfants scolarisés en lien avec cette mesure.

 

Les travaux dans les écoles
:

Cet été, la Ville a conduit pour plus de 620 000 € de travaux de rénovation et de mise en sécurité dans les établissements scolaires. Les 3 plus gros chantiers concernent le groupe scolaire Paul-Emile Victor, l’école élémentaire du Centre et l’école élémentaire Jean Macé.

  • A Paul-Emile Victor, la 3ème phase de travaux a consisté en la rénovation complète de la salle d’activités et la rénovation de la façade du bâtiment. Au total, les travaux de requalification du bâtiment périscolaire et d’activités depuis 2017 représentent un coût de 364 000 €.
  • A l’école élémentaire du Centre, l’escalier central a été démonté et remplacé par un escalier neuf répondant aux normes de sécurité actuelles. Coût : 190 000 €
  •  
  • Les travaux de réhabilitation des écoles d'Ambrail se poursuivent. Ces travaux ont été subventionnés par l'Etat, le Conseil Départemental et le Ministère de la transition écologique et solidaire au titre de la TEPCV (à hauteur de 30%)
  • Les travaux dureront jusqu’en décembre à l’école élémentaire Jean Macé pour la mettre aux normes d’accessibilité, par la création d’un ascenseur et la requalification de sanitaires. Coût : 261 000 €

Sécurisation des écoles : toutes les écoles sont désormais dotées d’un système de sécurisation périmétrique (portail, clôture et visiophonie empêchant l’accès direct dans les établissements scolaires). Des alarmes anti-intrusion ont également été installées.

Ces travaux ont été réalisés en 3 phases (2017-2019) et représentent un coût de 608 200 €, financés par l’Etat à hauteur de 249 700 € au titre du fonds interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation. Par ailleurs, 11 autres établissements ont bénéficié cet été de rénovation diverses (peinture des salles de classe, ouvertures d’issues de secours, rénovation des sanitaires)

D’autres chantiers ont été menés et seront menés jusqu’à la fin de l’année tels que les travaux d’entretien courant (coût annuel : 85 000 €), l’achat et la pose de rideaux dans les salles de classe (15 000 €), l’aménagement des classes et des accueils périscolaires (tableaux, mobilier : 15 000 €)

Les tracés de cour ont été refaits dans toutes les écoles par une entreprise spécialisée pour un montant total de 21 000 €, avec des tracés choisis par les équipes enseignantes.