Menu

Patrimoine

La Ville d’Epinal a plus de mille ans d’histoire. Des fouilles archéologiques récentes attestent d’une présence humaine à partir de l’époque carolingienne. L’Office du tourisme propose de découvrir le patrimoine grâce à deux parcours pédestres : l’un en rive droite, l’autre en rive gauche.

Salle des boiseries

Située au cœur de la bibliothèque & médiathèque intercommunale d’Epinal, la salle des Boiseries offre au visiteur des milliers de livres venus d’autres âges (le plus ancien a plus de 1200 ans) conservés dans un remarquable et unique ensemble mobilier en chêne. Les boiseries proviennent de la bibliothèque de l’abbaye de Moyenmoutier.

Basilique Saint Maurice

La Basilique Saint-Maurice est née au 11e siècle et consacrée par le Pape Léon IX vers 1051, elle est à l’origine paroissiale mais aussi abbatiale, sous le vocable de St Goëry dont les reliques guérissaient « le mal des ardents ». Edifice de transition entre roman et gothique, son architecture témoigne de son évolution mêlant style rhénan, bourguignon et champenois.

Place des Vosges

Centre économique et politique de la Cité, la place des Vosges a conservé ses anciennes arcades, réservées autrefois aux marchands. De l’autre côté, admirez une maison renaissance dite “du Bailli”, construite en 1604 par un riche papetier.  L’immeuble qui abrite la pharmacie date de 1904 et représente l’Art Nouveau sur cette place.

Maison romaine

La Maison romaine a été construite en 1892 par l’architecte J Boussard pour Madame Leclerc-Morel. Elle s’inspire de l’architecture romaine, avec un atrium et des peintures murales de style pompéien. Elle a été achetée par la Ville d’Epinal en 1902, pour devenir une bibliothèque municipale. Elle héberge désormais les entreprises du Pôle Image d’Epinal.

Notre Dame au Cierge

Ce vaste édifice d’architecture contemporaine a été construit pendant la seconde moitié du XXe siècle. Elle abrite le plus grand vitrail figuratif de France (180m2 de surface), réalisé par Gabriel Loire, maître-verrier à Chartres et représente la vie de la Vierge. Vous pourrez également admirer son portail d’entrée, en émail cloisonné, véritable pièce d’orfèvrerie.

Parc du Château d’Epinal

Ce parc à l’anglaise de 26 Ha (1804-1827) est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Dans le Parc subsistent des fabriques du XIXème siècle : ferme, pavillon d’accueil Kiosk (“Tour chinoise”) classés Monuments Historiques. Le parc du Château est ouvert tous les jours et accessible gratuitement toute l’année.

Chapelle Saint-Michel

La Chapelle Saint-Michel est située sur une colline à l’est de la ville et enserrée entre les rues Saint-Michel et Emile Zola. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Les voûtes de cette petite chapelle privée sont ornées de magnifiques fresques (fin XVème – début XVIème) illustrant l’Apocalypse.

Imagerie d’Epinal

L’Imagerie d’Épinal est à l’origine une imprimerie fondée en 1796 par Jean-Charles Pellerin et où furent gravées les premières images d’Épinal. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques ainsi qu’une partie des machines, des bois gravés et des pierres lithographiques.

Tour Chinoise

Bâtie entre 1805 et 1808 par Christophe Doublat, receveur général des Finances du département des Vosges, la Tour Chinoise reliait son immeuble d’habitation et de bureaux à son jardin privé : le parc du château. Elle est classée au patrimoine historique par la Ville d’Épinal, en 1992.

Maison du Bailli

La maison du Bailli a été construite entre 1603 et 1605 par le maître de la papeterie du grand moulin d’Epinal, André Géninet. D’un élégant style Renaissance, la façade de la maison est ornée d’un balcon. Entre les fenêtres à meneaux du 1er étage, un cartouche rectangulaire est sculpté en bas-relief d’un angelot tenant un blason avec les initiales de son propriétaire : AG.

Lavoir & source Saint-Goëry

Afin de limiter la pollution et les épidémies, la construction de bassins s’est répandue au XVIIIe siècle. Les lavoirs se composaient de plusieurs bassins, d’une pierre à laver et d’un étendoir pour le séchage du linge. Celui-ci fut installé au XIXe siècle à proximité de la source, qui alimentait la ville en eau et qui était réputée pour ses vertus miraculeuses et guérisseuses au Moyen-Age.

Château d’Epinal

Édifié sur un éperon rocheux à 387m par les évêques de Metz au XIIIe siècle, le château d’Épinal domine la ville et permet de surveiller la vallée de la Moselle. Son plan forme une enceinte polygonale pourvue d’un puissant donjon résidentiel et d’une grande citerne. Cet ensemble fortifié médiéval est classé Monument Historique.

Musée du Chapitre

Le Musée du Chapitre (ouvert gratuitement tous les après-midis de juin à septembre) relate sur trois étages l’histoire de la ville, grâce à une iconographie riche et de nombreux vestiges archéologiques. Au rez-de-chaussée, une impressionnante maquette montre la ville telle qu’elle était en 1626. Au deuxième étage, un espace est dédié à l’histoire des Dames Chanoinesses.

Quartier du Chapitre

Ce quartier était occupé autrefois par la communauté de Chanoinesses, dames nobles investies dans la vie religieuse de la cité. La communauté d’Épinal comptait une vingtaine de dames sous l’autorité de l’Abbesse. Elles devaient assister aux offices quotidiens, mais ne prononçaient pas de vœux. Des plaques et blasons entretiennent le souvenir des dernières propriétaires avant la dissolution du Chapitre au moment de la révolution française.

Partager sur :

Logo Facebook Logo Twitter Logo LinkedIn
Annuler