Menu
Accueil > Actualités > Cancer : Une aide à la nutrition des malades

Cancer : Une aide à la nutrition des malades

23 Sep 2021
Cancer : Une aide à la nutrition des malades

Sensibilisée à cette problématique par Mélanie Witte, une Spinalienne touchée par le cancer, la Ville d’Épinal expérimente une aide en faveur des malades atteints d’un cancer en leur offrant des repas de qualité après leurs séances de chimiothérapie. Il s’agit d’un projet de santé publique qui fait écho au projet politique, mené en partenariat avec l’AG2R notamment.

185 spinaliens/an ont été diagnostiqués d’un cancer
12 cures de chimiothérapie/an par patient en moyenne

Les principaux objectifs

  • Contribuer au processus de rémission et de guérison,
  • Éviter la rupture thérapeutique,
  • Soulager la charge mentale des malades et de leur entourage,
  • Améliorer la qualité de vie et offrir un moment de plaisir aux personnes malades et à celle de leur entourage,
  • Renforcer le soutien aux aidants de malade.

Contexte

382 000 nouveaux cas de cancers ont été détectés en France en 2019. Chaque année, près de 200 Spinaliens sont touchés par une pathologie cancéreuse. Selon une enquête de 2021, 50% des patients abandonnent le traitement en cours. Les raisons sont diverses mais la perte de chance de guérison/rémission est réelle.

L’équilibre alimentaire d’une personne atteinte de cancer peut se trouver modifié pendant le traitement. Fatigue, perte d’appétit, nausées et vomissements, aversions, changement de goût et de l’odorat… font partie des effets les plus fréquents.

Le CCAS de la ville d’Épinal a donc décidé de mener une expérimentation en déployant ce projet dans l’objectif d’agir concrètement sur les enjeux du bien-être favorisant la guérison.Un projet de santé publique qui fait écho au projet politique de la Ville d’Épinal

Description

Le suivi opérationnel se fera par une infirmière diplômée d’État. Dans le cadre de ce projet, la Ville d ‘Épinal via son Centre communal d’action sociale travaillera avec les restaurants et traiteurs du secteur. Le malade et les membres de sa famille pourront bénéficier d’un forfait de 10 euros par personne et par jour, sous forme de « chèques services », pendant les trois jours suivant la chimiothérapie.

L’expérimentation est prévue sur 10 mois

D'autres actualités à consulter :
Un petit déjeuner offert aux enfants des garderies des écoles maternelles

Ce vendredi 22 octobre, les quelque 130 enfants inscrits dans les 9 accueils ...

22 Oct 2021
De la fourche à la fourchette !

Local, sain, et de saison : ce sont les trois mots clés qui caractérisent le projet ...

13 Oct 2021
Des travaux prévus rue de Nancy à compter du 18 octobre 2021

A partir du 18 octobre 2021, des travaux de rénovation des réseaux d’eau et ...

12 Oct 2021
Travaux routes barrées : échangeur RD46/RN57 Jeuxey

Dans le cadre de sa politique de maintien d’un niveau de qualité et de performance ...

11 Oct 2021
Annuler