Pôle Santé

Afin d’insérer pleinement la santé de la population au sein des politiques publiques, le premier contrat local de santé des Vosges a été signé en 2015 pour une durée totale de 5 années.
 
Il permet aux communes de la Communauté d’Agglomération d’Epinal de participer avec l’Agence Régionale de Santé aux actions destinées à améliorer la promotion de la santé et accroître la prévention dans ce domaine.
 
Les partenaires signataires sont :
- La Préfecture des Vosges
- La Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Vosges
- La CARSAT Nord-Est
- Le Conseil Régional de Lorraine
- Le Conseil Départemental des Vosges
 
Les thématiques principales déclinées à Epinal concernent :
  • L’accès aux soins et aux dispositifs de prévention : le CCAS d’Epinal propose dans le cadre d’un accompagnement social individuel l’accès à une complémentaire santé à coût réduit proposée par l’association AD2S soutenue par l’ARS et le Conseil Régional : 130 personnes en ont bénéficié depuis 2016
  • Agir sur l’alimentation : le CCAS participe au fonctionnement de l’Espace Solidaire (situé Rue de la Marne) dans le cadre d’un partenariat avec le Secours Catholique qui propose une épicerie solidaire et accueille les personnes dans le cadre de la promotion de la santé en lien avec la CPAM des Vosges
  • Lutter contre la perte d’autonomie des personnes âgées : le CCAS propose tout au long de l’année des ateliers gratuits à une quinzaine de personnes âgées pour favoriser leur maintien à domicile (ateliers équilibre, ateliers du bien vieillir, ateliers mémoire, ateliers sommeil, ateliers nutrition-santé, etc.)
Le CCAS participe également à la promotion de la santé en accueillant les conférences mensuelles des « Jeudis de la Santé » qui réunissent une soixantaine de personnes désireuses de devenir actrices de leur santé :

3 principes essentiels guident ces conférences pour :

  • Offrir à tous gratuitement dans un cadre convivial des informations sur la santé en les mettant à la portée de chacun
  • Vulgariser les informations communiquées par des conférenciers dont les compétences scientifiques dans le domaine de la santé sont avérées
  • Permettre un dialogue entre les conférenciers et les participants à la fin de chaque conférence