La réplique de la statue de la Vierge à l'Enfant de la Basilique prend des couleurs



Ce vendredi 19 juillet, la presse était invitée au Musée de l'Image pour une présentation de la réplique de la statue de la Vierge à l'Enfant de la Basilique Saint-Maurice et l'inauguration d'un café éphémère. 
 

Contexte

Dans la perspective de redonner à la Basilique St-Maurice d’Épinal son aspect originel qui présentait, dans une niche, une Vierge à l’Enfant polychrome, l’Association Iconographique et Cartophile d’Épinal a émis le souhait de réaliser une réplique. La Ville d’Épinal s’est alors alliée à l’association et à la Fondation du Patrimoine.

La statue était perchée dans une niche située Passage dit « des Morts » entre la Place Goëry et le Portail des Bourgeois. Cet étroit chemin servait à l’époque de passage pour les convois funéraires jusqu’au cimetière situé autrefois à côté de l’église. La Vierge à l’Enfant a subi les outrages du temps puisqu'il lui manque une partie de son bras gauche qui supportait l'Enfant Jésus ainsi que son bras droit.

En 1922, la statue classée monument historique fut alors retirée de son emplacement et mise à l’abri à l’intérieur de la Basilique, la fragilité de sa pierre excluant la possibilité de sa remise en niche. La convention tripartite entre la Ville, la Fondation du Patrimoine et l’association iconographique et cartophile d’Epinal visant à lancer la campagne de mécénat populaire a été signée le 14 septembre 2018 au Grand Salon.

Souscription

Les travaux pour ce projet de valorisation nécessitent un budget de 17 672.65 € HT. Grâce à aux nombreux dons, la souscription a permis de réunir à ce jour 11 610 €.

Abondée par une subvention exceptionnelle de 4 000 € de la Fondation du Patrimoine, la somme totale récoltée est actuellement de 15 610 €. La souscription restera active jusque début octobre 2019.

Travaux

La Vierge à l’Enfant a d’abord été scannée en mars à la Basilique St-Maurice. La réalisation de la réplique a débuté à l’exploitation de carrières de Savonnières-en-Perthois dans la Meuse où la pierre a été dégrossie par un robot-sculpteur. La statue a été taillée à la main par Denis Valdenaire, restaurateur de l’atelier Dufala à Deyvillers.

         La couronne, n’a pas été conservée afin de respecter l’aspect historique de la statue originale d’antan. En effet, la couronne en plâtre fut réalisée plus tardivement.

         L’enfant Jésus n’apparaît pas non plus sur cette copie car seul le tronc avait pu être conservé et ne permet donc pas de reproduire avec certitude un enfant semblable à l’original.

         Les bras ont eux aussi disparu et il fut impossible de déterminer leurs formes originales et donc de recréer une copie réelle.

Le 28 juin dernier, la réplique fut transportée avec la statue originale jusqu’au musée de l’Image. Le 1er juillet, Igor Kozak a débuté la polychromie sur la réplique en s’appuyant de l’originale. Son intervention est réalisée en plusieurs étapes. Aspiration et minéralisation, pose régulateur de fond, pose d'une sous-couche - enduit, première et seconde couche de peinture ont déjà été réalisées. Les visiteurs peuvent encore voir le restaurateur à l’œuvre aux dates suivantes :

-           Jeudi 1er Août : corrections et détails

-           Mardi 3 septembre : vérifications et pose d'une couche de fixatif

-           Samedi 7 septembre : finitions et pose d'une seconde couche de fixatif

Le restaurateur utilise des peintures élaborées dans le Grand Est et d’origine minérale.

Découverte de la réplique en niche

Lorsque la polychromie sera terminée, la Vierge à l’Enfant retournera dans la basilique tandis que la réplique sera introduite dans la niche originelle, qui aura été préalablement restaurée par l’atelier Dufala.

L’inauguration officielle de la réplique aura lieu le mercredi 18 septembre à 18h. Les Spinaliens et les visiteurs pourront découvrir la nouvelle statue lors de la Fête des Images et des Journées du Patrimoine, du 20 au 22 septembre.


Inauguration du café éphémère du Musée de l’Image

Le Musée de l’Image lance un nouvel espace convivial et estival : un café éphémère ! Une terrasse située sur le parvis du musé est installée afin d’offrir aux nombreux visiteurs un espace de détente au cœur d’un site historique préservé. 

Ouvert à tous, ce nouveau lieu permettra à chacun de prendre un verre et de découvrir les animations de l’été proposées par le musée : « Chemin des images », animations estivales, polychromie de la réplique de la Vierge à l’Enfant et espace d’inventaire de l’atelier de Jean-Paul Marchal. À la carte, boissons fraîches et chaudes.

Le café est ouvert tous les jours de 10h à 18h (le lundi à partir de 14h).