L’Améthyste perpétue la tradition de parrainage militaire de la cité


Depuis le 20 septembre dernier, la Ville d’Epinal est officiellement marraine d’un nouveau sous-marin nucléaire d’attaque : l’Améthyste.

Après le retrait du service actif du sous-marin nucléaire d’attaque « Saphir », en juillet dernier, que la Ville d’Epinal parrainait depuis 1987, une nouvelle page des relations entre notre cité et la marine nationale s’ouvre.

Le SNA Améthyste, en service actif depuis 1992, est affecté à l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque (ESNA) basée à Toulon. Il est composé de deux équipages qui se relaient tous les trois mois pour armer le bâtiment. Il s’est notamment distingué en 1999 en mer Adriatique, en soutien du groupe aéronaval qui a pris part au dispositif de frappe aérienne sur des objectifs militaires en République Fédérale de Yougoslavie (opération Trident).

Il porte lui aussi le nom d’une pierre précieuse mais c’est aussi un acronyme signifiant : AMElioration Tactique, HydrodYnamique, Silence, Transmission, Ecoute.

Une délégation du sous-marin nucléaire d’attaque S605 « Améthyste » était présente à Epinal pour signer officiellement ce nouveau parrainage.


Une tradition militaire bien ancrée 

Il y a à Epinal une tradition militaire bien ancrée depuis la fin du 19ème siècle. Après la guerre de 1870, la ville est devenue un avant-poste militaire essentiel à la défense de la France, en raison de sa proximité avec la nouvelle frontière située le long des sommets des Vosges. L’arrivée de nombreux contingents au début du XXe siècle a fait alors passer la ville de 12.000 à 30.000 habitants.

Les 2 guerres mondiales ont fortement éprouvé notre ville et ses habitants ; les 2 bombardements de 1940 par les Allemands et de 1944 par les alliés ont rasé une bonne partie de la ville. 220 civils sont décédés et 700 ont été blessés. Les Spinaliens savent ce qu’ils doivent à leur armée et marquent régulièrement leur attachement au 1er Régiment de Tirailleurs que la Ville accueille depuis 20 ans.


Un lien fort entre les Marins et les Spinaliens

La Ville a d'abord eu un rapport privilégié avec l’Armée de Terre, en tant que ville de garnison, avec la présence du 18è Régiment de Transmission et aujourd’hui du 1er Régiment de Tirailleurs. Cependant, beaucoup de citoyens ayant servi ou servant dans la Marine nationale, Epinal a naturellement cherché à amplifier les liens, de la même manière qu’avec l’Armée de l’Air et le parrainage du 3/33 Lorraine. 

Cette histoire commune entre notre Ville et la Marine a été renforcée par la signature de la première charte entre Epinal et un sous-marin nucléaire d’attaque. Les Spinaliens ont noué une relation toute particulière avec les sous-mariniers, qui ont toujours fait preuve d’une capacité extraordinaire à s’intégrer, notamment lors des fêtes de la Saint-Nicolas ou du 14 Juillet. 

 
L'enjeu du parrainage

Dans la période actuelle, marquée par le terrorisme et une forte instabilité politique sur tous les continents, de nombreux militaires sont déployés en France ou au bout du monde. La Ville d'Epinal a souhaité que le lien Armée - Nation soit fort et perdure, a fortiori depuis la fin de la conscription. La France représente le deuxième espace maritime au monde (Zone Économique Exclusive). 

Tout l’enjeu du parrainage réside dans la transmission de valeurs, d’héritages et de passions et dans la construction ou l’amélioration du lien existant entre citoyens et soldats. Il contribue au nécessaire renouvellement des marins et représente l’occasion de toucher du doigt cette réalité alternative qu’est la vie de ceux qui défendent les intérêts nationaux.