Dans ma ville, je m'applique - EP3

La Ville d’Épinal poursuit sa campagne de sensibilisation contre les incivilités dans les espaces publics : après les déjections canines et les canettes, elle s’attaque ce mois-ci aux mégots de cigarettes. Des cendriers de poche sont d’ailleurs offerts aux fumeurs qui peuvent se les procurer chez les débitants de tabac ou à la Maison de l’environnement.

« Dans ma ville, je m’applique ! » : depuis la rentrée, ce slogan s’affiche partout dans les rues d’Épinal et sur les réseaux sociaux. Avec un graphisme inspiré de nos smartphones, la campagne de lutte contre les incivilités lancée le 11 septembre dernier dans le cadre du « Plan tranquillité » vise à responsabiliser les citoyens en les incitant à adopter les gestes qui rendent les rues plus propres et la vie plus agréable pour tous.

Les deux premiers visuels portant sur les déjections canines puis les bouteilles et canettes sur la voie publique ont été relayées très largement sur les réseaux sociaux. Les deux publications Facebook dédiées ont permis de toucher environ 35 000 personnes et suscité quelque 1 500 réactions, commentaires et partages, avec des retours globalement positifs.

Alors que débute le mois sans tabac, la Ville s’attaque à partir de ce jeudi 31 octobre aux mégots de cigarettes. Le visuel n°3 affiché pendant près de 15 jours porte le message suivant : « Je jette mon mégot de cigarette dans un cendrier ». Il existe déjà sur les corbeilles en centre-ville des « couvercles-cendriers ». Pour vaincre les mauvaises habitudes, la Ville va plus loin en offrant 5 000 cendriers de poche aux fumeurs.  

Disponibles gratuitement dans la plupart des débits de tabac de la Cité des Images et à la Maison de l’environnement et du développement durable, ces petits sacs de la taille d’un porte-monnaie permettent de conserver le reliquat d’une cigarette sans brûlure ni odeur. Les fumeurs peuvent ainsi éliminer leurs mégots dans la poubelle la plus proche. Un geste aussi simple qu’un clic sur un écran et qui évite la contravention de 68 euros à laquelle s’exposent les indélicats !